© Pilou
Gratuit
Groupes amateurs du 49
On Stage au Joker’s Pub

Endeavour Bordel Léon

mer 20 mars 2024 21h
Le Joker's Pub
Billetterie Événement Facebook

Organisé par le Chabada et Le Joker’s pub, en partenariat avec Radio G !, Radio Campus, et Le Qu4tre de l’UA

Réservation possible sur la billetterie du Joker’s Pub

De vos répétitions entre ami·es, le désir ardent de fouler la scène se propage en vous ?! Ça tombe bien, Le Chabada vous donne l’opportunité de faire vos premiers pas – ou presque – dans les meilleures conditions scéniques ! En effet, chaque trimestre, nous proposons aux artistes locaux de candidater au dispositif On Stage, où deux formations sont sélectionnées pour jouer au Joker’s Pub, mais pas que ! Les sélectionnées bénéficieront également de deux jours d’accompagnement personnalisé pour perfectionner leurs sets avant le jour J.

Vous jouez de la musique en amateur et vous vivez dans le 49 ? Alors vous aussi, tentez votre chance, comme l’ont fait Pony Pony Run Run ou Thylacine avant vous, en envoyant par e-mail un lien d’écoute d’au moins quatre compos (pas de fichiers joints ou téléchargeables) et une biographie avant le 07/02/2024 à onstage@lechabada.com. Notre jury, composé de membres de l’équipe du Chabada, du Joker’s et de nos partenaires locaux Radio Campus et Radio G!, choisira les deux formations élues qui se produiront lors du prochain On Stage le 20 mars 2024.

NB : Les artistes sélectionné·es doivent pouvoir assurer un set d’une dizaine de compositions originales.

Endeavour

Vos yeux (ou vos oreilles) frétillent à la moindre allusion à des groupes tels que Amenra, Tool ou Electric Wizard ? Endeavour pourrait alors bien être votre came. Le quatuor angevin joue en effet lui aussi une musique sombre et lourde comme le plomb, prise en étau entre le sludge et le doom. Venez avec votre plus bel air torturé et vos bouchons d’oreilles.

Bordel Léon

Bordel Léon est à l’image de son nom : étonnant et bruyant. Le quatuor fait du rock en français comme il en a rarement été fait en France. On y entend une voix gouailleuse à la Manu Chao ou Têtes Raides associée à une instrumentation très heavy-blues poisseux du bayou façon Grinderman ou The Gun Club. Et aussi étrange que ça paraisse, la sauce prend tout de suite, et s’avère même avoir un sérieux goût de « revenez-y ! ».