Archives

La Ruda Salska – STR

Sans conteste, les multiples concerts de La Ruda (recordmen de concerts au Chabada !) sont les meilleurs souvenirs de cette place incontournable de la musique Angevine.
On espère pouvoir profiter de leur reformation pour célébrer ces 30 ans !!

12/11/2004 – Kwal – FURAX

Je crois que ce qui m’a le plus marqué c’était la carte blanche à Kwal en 2004. Style que je n’écoutais pas (plutôt tendance punk, ska, rock), j’y vais sans trop savoir… et là… grosse claque. bravo l’artiste.

27/03/2011 – Ayo – Loly Pérez une bénévole débutante mais engagée

C’était mon premier concert à Angers, en 2011, premier concert au Chabada. C’était Ayo, je l’écoutais depuis plusieurs années…et c’était magique. Elle est descendue dans la fosse et elle a dansé avec nous, avec moi… c’était une très belle rencontre, une très belle expérience, un moment suspendu dans les notes d’un soul solaire… c’était au Chabada et depuis, les concerts se suivent et les beaux souvenirs restent gravés dans ma mémoire.

16/12/1994 – Rory Gallagher + Decorum – Philippe

Le 16 décembre 1994, à ma grande surprise Rory Gallagher se produisait au Chabada !
Etant un grand Fan de ce guitariste Irlandais connu dans le monde entier, il n’était pas question de rater cette « rencontre » …
Un grand souvenir , d’autant qu’il décèdera quelques mois après.

03/10/2003 – Ez3kiel – Mamanne

Pour ma part, j’ai vu EZEKIEL en 2003, un jeudi soir la veille de mon examen ….
J’aime me dire que c’est grâce à ce moment hors du temps que je l’ai réussi haut la mains

11/10/2010 – Pony Pony Run Run + Vede TT – Nerlov

Je me souviens que Martinez (programmateur du Chabada) avait proposé à VedeTT de faire la première partie de Pony Pony Run Run, alors qu’on n’avait pas encore fait grand-chose. Et on s’est retrouvés deux jours à Tostaky, avec Achaiss (ancien régisseur des studios Tostaky, aujourd’hui sonorisateur de Thylacine) qui nous a sauvé la mise en retravaillant toutes nos instrus pour le live, parce qu’on était complètement à la rue.

11/10/2003 – Jaga Jazzist – Philippe

Ils devaient être pas loin d’une dizaine sur la scène du club, donc ça faisait du monde au mètre carré et c’était vraiment impressionnant. Je les avais vus avant aux Transmusicales, ils étaient sur la scène du Liberté qui est une très très grande salle. Là ils avaient de la place mais dans le club c’était beaucoup plus puissant parce que peu distant du public avec un enthousiasme de jouer qui était vraiment présent.

08/10/2021 – Gaëtan Roussel – Pierre

Au début du concert, on entend sa voix avant de le voir sur scène. Et là, surprise : Gaëtan arrive dans mon dos au milieu de la salle et passe à côté de moi, s’arrête un mètre plus loin et continue à faire un discours d’introduction de concert. Je me rappelle d’une des premières questions qu’il a posées : Que faut-il pour réussir un concert ? Le public.